23 octobre 2014

DIY - les noces d'émeraude

Le titre est bien menteur.
Vous vous attendiez surement à ce que je vous explique comment faire pour fabriquer 40 de mariage [ce sont les noces d'émeraude].

Et non !!!
Quarante de mariage, ça ne s'explique pas, ça se vit.
Je ne pourrais pas vous dire que ces 40 ans étaient tout rose et sans nuage. Finalement du haut de mes 39 ans à regarder mes parents vivre ensemble - je ne le sais pas.

Ce que je peux vous dire, c'est qu'ils sont toujours ensemble et qu'ils espèrent bien vivre encore 20 ans ensemble. La vie est un voyage, une aventure et à deux c'est quand même plus agréable.
Voilà, mes parents sont pour moi un modèle.
Et je n'ai pas su quoi leur offrir d'autre pour fêter leurs 40 ans de mariage qu'un petit cadre retraçant ce voyage. Et le photophore je l'avais déjà fait pour mes un an de mariage !




Il vous faut,
- un cadre coffre de chez le suédois
- l'applicatif canva
- du masking tape or
- un tampon et de l'encre
- de la poudre à embosser couleur or (comme celle-là)
- des perles hama

Réaliser votre design à partir de l'applicatif canva (ou tout simplement sur word si vous préférez), vous y trouverez autant de police que souhaitez et de nombreux dessins à insérer. Prévoyez une place blanche pour les éléments (2 et 3) que vous allez ajouter.
Imprimez votre oeuvre.

Découpez un passe ou prenez celui donnez avec le cadre. Posez du masking tape (1) sur le bord du passe.



Réalisez un petit cœur en perles Hama (2), collez le sur votre design. J'ai utilisé simplement de la colle en stick.

Ajoutez un coup tampon (3). Sans attendre, versez la poudre à embosser jusqu'à recouvrement total de la forme tamponnée. Récupérez l'excédent dans le pot et chauffez la poudre pour la faire gonfler. Je tiens la feuille au dessus de mon grille pain allumé (le pain n'est pas obligatoire...).

Positionnez le passe puis votre oeuvre dans le cadre. Refermez délicatement l'arrière du cadre.






Je leur souhaite encore beaucoup de belles destinations ensemble.



Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire