Le café est un acte si simple et si automatique, mais parfois, il y a aussi des doutes : quelle quantité d’eau mettre ? Quand faut-il éteindre la machine ? Est-il vraiment nécessaire de presser la poudre ? Pour ceux qui ont ces doutes et d’autres, voici un guide simple pour savoir comment préparer une tasse de café parfaite à la maison.

Nous savons tous comment faire du café. Ou plutôt, nous le pensons tous. Parce que faire du café – qu’il soit fait avec un pot de moka ou une cafetière napolitaine – est vraiment un art. Est-il préférable d’utiliser du café en grains ou du café en poudre ? Faut-il le presser ou non ? Quelle est la température de l’eau ? Si vous avez des doutes sur l’un ou l’autre aspect du café, voici un petit guide avec des conseils et des astuces pour préparer un café parfait à la maison.

En grains ou moulu ?

Bien sûr, il faut commencer par un café de qualité, soit en grains, soit déjà en poudre (moulu). Nous vous recommandons d’opter pour des grains et un moulin capable de garantir la bonne taille de grain pour la poudre. Vous pouvez aussi choisir une machine à café broyeuse de grains, qui va se charger de moudre vos grains à la demande. Dans ce cas, vous ne moudrez que la quantité de café dont vous avez besoin pour cette cafetière spécifique, en évitant de moudre plus de café : ce serait complètement inutile.

Si, en revanche, vous manquez de temps et préférez opter pour une poudre, assurez-vous que votre café a été moulu dans les deux semaines suivant la récolte, un paramètre fondamental pour un produit qui préserve les arômes et les saveurs. Bien entendu, il est également essentiel de savoir comment bien conserver le café afin de ne pas en altérer la qualité.

Qualité et niveau de l’eau

Lorsque vous faites du café, ne sous-estimez jamais l’importance de l’eau : une eau trop calcaire ruinera inévitablement votre cafetière. Dans ce cas, il est toujours préférable de la filtrer, ou d’utiliser de l’eau minérale, en remplissant la cafetière jusqu’à la moitié de la valve, pas une goutte de plus, pas une goutte de moins. Enfin et surtout, l’eau doit être froide (mais pas glacée).

Presser ou ne pas presser le café moulu

Certaines personnes vont certainement sauter au plafond, mais une fois que la poudre de café a été mise dans le moka, il ne faut pas appuyer dessus. Certes, c’est aussi une question de goût – le pressage rend le café plus intense, tandis que ceux qui ne le pressent pas le préfèrent plus léger – mais si l’on presse trop la poudre, on risque d’obtenir un café à l’odeur de brûlé.

Entretien

Tout le monde sait qu’une machine nouvellement achetée ne donne pas un bon café : il faut la tester 2 ou 3 fois avec de l’eau, avant de passer au premier vrai café. De même, l’entretien de votre cafetière est fondamental : bien le nettoyer, en évitant soigneusement d’utiliser du produit vaisselle, est important si vous voulez un café de qualité. Attention, donc, au joint d’étanchéité : lorsqu’il commence à vieillir, il faut le changer immédiatement. De plus, une fois la machine à café lavée, il est préférable de la laisser bien sécher avant de la remonter.

La flamme à utiliser

Le café doit être préparé sur une flamme modérée, sinon vous risquez de brûler la poudre avant que le liquide n’émerge. Bien entendu, la machine doit être bien serrée pour éviter que l’eau ne s’échappe par les côtés. Lorsque le café commence à monter, retirez-le immédiatement du feu ou, à défaut, placez-le sur la cuisinière avec la flamme la plus basse pour éviter que la partie du fond ne brûle.

Comment le servir

Lorsque la machine est pleine, il faut verser le café : il est préférable de le remuer d’abord (après tout, vous avez déjà bien nettoyé le moka, n’est-ce pas ?), pour éviter que le premier café soit trop léger par rapport au dernier. Si vous le pouvez, chauffez également la tasse au micro-ondes : le mélange pourra ainsi exprimer au mieux son profil aromatique.

Leave a Reply

Your email address will not be published.